L’échiquier

Valeur des pièces

  • ♙ pion : 1.0
  • ♘ cavalier : 3.2
  • ♗ fou : 3.33
  • ♖ tour : 5.1
  • ♕ dame : 8.81

Quelques équivalences

  • ♗♙♙ = ♖
  • ♘♙♙ = ♖
  • ♙♙♙ < ♗
  • ♕♘ > ♕♗
  • ♖♖ >
♖ -> augmente
-------------------> partie
♘ -> diminue

Notation

  • Notation FR = Notation EN = traduction
  • Th8 = Th8 = Tour en h8
  • Re2 = Ke2 = Roi en e2
  • Dd7 = Qd7 = Dame en d7
  • Fc5 = Bc5 = Fou en c5
  • Cc3 = Nc3 = Cavalier en c3
  • c5 = c5 = pion en c5

  • + = échec
  • ++ = double échec
  • # = échec et mat

Quelques règles

  • On n’échange pas les dames si le roi adverse est mal placé
  • mettre échec en fin de partie (après échanges multiples de pièces)
    • On met le roi adverse “dans un réseau” (de pions, surtout). Puis on le coince avec un fou et une dame e.g.
  • Trouver des fourchettes
  • Chercher des clouages
  • viser des cases
    • quels défenseurs pour quelles cases ?
  • Apprendre des combinaisons par coeur (parer le coup qui fait une fourchette entre roi et cavalier)
  • dès qu’on joue Fg5, on répond h6
  • penser en terme de cases ― plus fort sur blanches ? sur noires ?
  • dès qu’on peut prendre avec autre chose qu’un pion (cavalier e.g.), on fait. et à moins d’un échange massif en vue qui risque de nous coûter plus.
Quelques conseils de Manu
  • Penser le jeu comme un rapport de force : tant qu’on n’a pas l’avantage aux pièces, ça ne sert à rien de penser à mettre mat
  • Petit roque le plus vite possible
  • relier les deux tours comme grosse défense
  • ne faire que défendre les coups de l’adversaire n’est pas bon
  • privilégier les coups qui imposent des mouvements à l’adversaire
  • Si le roi de l’adversaire n’est pas protégé, s’en servir comme point de pression
  • Quand l’adversaire bouge : qu’est il en train de prévoir ?

Attaque

  • vérifier les clouages potentiels, pour prendre des pièces

Défense

  • le cavalier se replie

Ouvertures

À travailler

Défense sicilienne

défense noirs, attaque blancs

La sicilienne répond à 1.e4. Les noirs prennent le contrôle de d4 avec un pion de côté. Pour les blancs, on jouera ensuite 2.Cf3. Ensuite, noirs jouents 2. …Cc6 ou 2. …d6. Cc6 permet de défendre e4 si le pion reine des blancs attaquent le pion noir c5 en d4. Ensuite, développement. Les blancs font grand roque et les noirs petit roque.

Ressources